024323 Je me souviens des premiers ordinateurs personnels que j'ai vus aux Etat-Unis, j'étais médusé de voir que sur ces écrans-là des images pouvaient s'afficher ou même encore du texte, un texte qui ne fut pas un de ces vomis de machine, suite de signes pas tous signifiants, et, je me souviens de la première fois que je suis allé sur internet, c'était en 1995 et ce que j'y voyais me clouait: des photos de bonnes femmes à poil , là même où depuis des années et des années je n'avais vu jusque là que des lignes de code.

Ecran Texte Internet

 

 

 

025555 De nouveau l'appareil est posé tel quel sur une table et je déclenche advienne que pourra, guess and hope comme préconisait mon professeur de photographie, Bart Parker, et mince encore une photographie réussie, là aussi c'est à se demander si l'appareil n'est pas capable, de son propre fait, de faire des photographies à l'image de ces économiseurs d'écran qui font du dessin en perspective à deux points de fuite sans le savoir, sortes de Messieurs Jourdains robotisés.

Guess and Hope Photographie Dessin

 

 

030304 A la hâte je m'aperçois que j'avais laissé en arrière-plan la publication de mon article intitulé pompeusement Premières considérations à propos de la photographie numérique sur le site du Portillon : tout ce que je peux écrire, sans arrêt!, à croire que je m'applique des objectifs de production et des cadences infernales stakhanovistes et dans ce rythme soutenu, capitaliste en diable, c'est à dire stakhanoviste, je doute fort que la qualité y gagne quoi que ce soit, et de me demander sérieusement, alors, pourquoi, je le fais?, j'ai le vertige, il est deux heures du matin (encore quatre heures et demi à tenir), je suis fatigué, je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur moment pour tenir ce genre de discours. Le vin est tiré, il faut le boire.

Photographie numérique Article

 

 

 

030756 Je prends des notes à propos des photographies que j'ai déjà prises, un peu stupéfait tout de même de ce qui est "pris" en photo. La photographie numérique permet cela justement, c'est à dire de prendre des photographies sans compter et de ce fait elle démocratise les sujets. Je me souviens avoir songé entamer une série de photographies de notes manuscrites et de traquer dans les pleins et les déliés de ces notes et dans ces brouillons une manière d'abstraction, projet que je n'ai jamais mis à exécution en photographie argentique parce qu'il m'apparaissait comme une recherche dont l'objet était si vaste et si mal défini que le coût de sa réalisation le rendait inatteignable. Serait-ce à dire que la photographie numérique nous donne davantage l'opportunité de questionner le vernaculaire dans ses plus profonds et ses plus immédiats à la fois retranchements ? : quel apprentissage ! Rétrospectivement, se demander combien de photographies ne furent pas prises de peur de "gâcher de la pellicule", comme le veut l'expression, et combien dans cette histoire de la photographie fantômatique, celle des photographies qui ne furent pas prises, combien donc, de photographies ont disparu, combien d'images, en fait, qui tenaient en elles des clefs visuelles pour leur photographe lui montrant le sûr chemin de territoires inexplorés et de nouvelles friches ? Mais le monde des images déjà pléthorique en soi, a-t-il besoin d'être augmenté dans son patrimoine ?, rien n'est moins sûr.

Photographie numérique Oeil Photographies ratées Clefs Notes Brouillon

 

 

 

030934 Je photographie ces notes notes à propos des photographies que j'ai prises de mes notes que je prends en photographie, encore vingt-deux heures à tenir me dis-je en souriant, ce n'est donc pas sans fin au contraire de ce que j'écris en lettres majuscules soulignées trois fois dans mes notes.

Notes Photographies de photographies Fin Ecrire

 


1 2 3 >5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33