"A la naissance d'Héphaïstos, Zeus, son père, demanda qu'on l'éloigne et sa mère, Héra, dut accepter — du moins jusqu'à ce qu'il fût devenu grand. Elle le fit alors revenir sur l'Olympe. Héphaïstos était devenu un orfèvre d'une habileté extrême. Une dispute survint entre ses parents, car Zeus était jaloux. Héphaïstos prit le parti de sa mère et Zeus, se retournant contre lui, jeta le jeune homme au bas de l'Olympe, où il se brisa les jambes.

Désormais infirme, Héphaïstos refusa de s'abandonner à son triste sort. Il se fabriqua dans sa forge une paire de jambes faites d'or et d'argent. Par la suite, il créa maints objets magiques et devint un dieu de l'amour et de la restauration mystique. Il est en quelque sorte le patron de tout ce qui, être vivants ou objets inanimés, est démembré, fendu, abîmé, tordu. il a une inclination particulière envers les infirmes de naissance et les cœurs brisés.

Sur ceux-là , il applique les remèdes qu'il fabrique dans sa forge merveilleuse, reconstituant un cœur avec l'or le plus fin, renforçant un membre déformé en le recouvrant d'or et d'argent et en l'investissant d'une fonction magique qui vient compenser son handicap."


Extrait de Femmes qui courent avec les loups. De Clarissa Pinkola Estés

Nouvelles Chimères, image numérique, d'après calotypes, Puiseux-en-Bray, 2001.