J – 216

Est-ce que je ne devrais pas tenter de faire l'inventaire, honnête, des quelques bribes d'informations que je ne suis pas parvenu à contenir et qui sont, malgré tout, arrivées jusqu'à moi, comme, ce matin, d'apprendre la mort de Shimon Peres ?

Tentative de liste :

Shimon Peres est mort.

Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, fait des siennes, mais dès que j'ai vu le mot Sarkozy s'imprimer sur l'écran, j'ai détourné le regard immédiatement, je n'ai donc rien vu, et rien entendu. Mais j'en ai de nouveau entendu parler dans les couloirs de mon travail, Patrick Buisson aurait écrit un livre ? « Patrick Buisson », « écrire », « livre », cherchez, et chassez, l'intrus.

Il y a eu un premier débat entre Hilary Clinton et Donald Trump, dont les médias semblent vouloir insister que Hilary Clinton en est sortie victorieuse. Peut-on sortir victorieux d'un débat, et est-ce alors un débat ? Je ne pense pas que je pourrais sortir, moi, victorieux de mon combat à propos de cette élection américaine, à savoir en ignorer le résultat, pour deux raisons, trop de correspondants américains, et tous ligués contre Donald Trump, anciens amis de l'Art Institute, aucun qui comprendrait mon raisonnement à propos de telles élections, à savoir que les finalistes se valent, de toute manière, que les solutions ne se trouveront jamais dans les urnes, eux me demanderont si je m'en fous tant que cela que mon ancienne [camarade] de classe soit élue l'année prochaine, ils ne comprendraient pas que je ne fasse plus la différence entre elle et un autre, que je ne fais plus de distinguo entre droite et extrême droite, et puis, seconde raison, il faudrait aussi que je boude de regarder les émissions Last Week Tonight de John Oliver, surtout celles dans lesquelles il fait l'exégèse des déclarations et des faits de campagne de Donald Trump. Ce serait comme d'exiger de moi que je fasse régime.

Serge Squarcini est mis en examen pour trafic d'influence. Ça c'est drôle. Vraiment. Toutes les nouvelles du monde ne sont pas tristes.

François Hollande a fait une visite à Calais, apparemment pas très convaincante. Mais, comme, quoi qu'il fasse, les médias s'accordent sur le fait que ses interventions ne sont pas convaincantes, on peut même penser qu'il a été brillant à Calais. Mais j'en doute, quand même un peu.

Claude Guéant, plus proche ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy, a été mis en examen pour suspicion de financement de la campagne électorale de 2007 d'icelui, avec des fonds libyens, d'avant-guerre je présume. C'est quand même une destinée fréquente chez les anciens ministres de l'intérieur de droite de se retrouver quelques années plus tard chez le Juge. Guéant fils naturel de Pasqua ?
36 avions Rafales de marque Dassault ont été vendus à l'Inde.

Suite à l'assassinat d'un jeune Noir par des policiers, de graves émeutes ont lieu à Charlotte dans la Caroline du Nord aux Etats-Unis d'Amérique

La Pologne va interdire les Interruptions Volontaires de Grossesse.

Il y a eu une manifestation d'opposition à la loi Travaille ! le 17 septembre, elle n'a pas rencontré un très grand succès, mais, comme, quoi qu'il se passe dans la rue — il s'passe quoi dans la rue —, Paris, 1986, génération Oussekine — les médias dominants s'accordent à penser qu'il ne se passe pas grand-chose, il est en fait possible que ce jour-là soit l'équivalent historique de la prise de la Bastille en 1789, mais j'en doute. Il y a eu des affrontements entre manifestants et forces du désordre sur la place de la République et à Paris, de même, naturellement, à Rennes et Nantes.

Ça va, je m'en sors plutôt bien, il n'y a pas grand-chose qui filtre, ou qui soit poreux, en continuant de bien faire attention, je devrais pouvoir réussir. Mon premier test d'étanchéité est concluant. Si seulement le toit de ma maison pouvait sortir victorieux d'un tel test, la course d'escargot entre mon couvreur et la dégradation du beau temps en ce début d'automne me rend nerveux, on s'excuse pour cette parenthèse autocentrée.

Je peux me tromper, bien évidemment, mais je serais étonné si on me disait qu'il s'était passé d'autres événements que ceux-là, d'autres qui mériteraient que j'en prenne connaissance, que je me renseigne à leur propos que je m'en fasse une opinion.

Et est-ce que je ne devrais pas, pour mon plus simple amusement, mon divertissement à la fois en tant qu'émetteur et que récepteur, m'inventer une actualité purement fictive ? L'assassinat de Benjamin Netanyahou par un extrémiste du parti travailliste, pourtant moribond, lors du funérailles de Shimon Peres, l'infarctus simultané de Donald Trump et le trépas d'une crise d'étouffement de Hilary Clinton, lors du second débat télévisé, et ses conséquences invraisemblables, l'élection par défaut du candidat libertarien, Gary Johnson, un nouveau krach boursier, mais celui-là venant de la bourse de Pékin, principal créancier de l'économie américaine, ce qui est peu su, et donc, effet de domino oblige, l'effondrement des cours boursiers d'abord à Wall Street, puis dans le reste du monde, récession sans précédent, une nouvelle arme sol-air portative qui tombe aux mains de l'État Islamique, les avions de la coalition qui tombent comme des mouches dans les cieux syrien et irakien, Etats-Unis et Russie s'accusant mutuellement, escalade et provocations de part et d'autre, puis retrait gradué de ces positions hautes, nouveaux attentats en France, les terroristes fusillent des voitures et leurs passagers depuis des ponts enjambant les autoroutes, carambolages sans fin, massacres parmi les véhicules au fur et à mesure qu'ils arrivent à hauteur du carambolage, embrasement au napalm, empoisonnement massif de l'eau courante dans les stations d'épuration en périphérie des grandes villes, nombreuses explosions de véhicules piégés dans les parkings des sièges sociaux de toutes les entreprises du CAC40 — la plupart de ces parkings ouvrant leur barrière et leurs portes par reconnaissance optique des plaques minéralogiques, je ne vous ai rien dit —, déclarations martiales du Premier Ministre et dépression nerveuse du Président, élections anticipées, décret de couvre-feu et autres mesures sécuritaires inutiles, affrontements extrêmement violents dans la ZAD de Notre Dame des Landes, des centaines de morts parmi les manifestants, condamnations unanimes à l'ONU, le Premier Ministre, droit dans ses bottes, martial, forcément martial, décès de Johnny Halliday d'une cirrhose du foie, obsèques nationales à Notre Dame de Paris, décès de Pierre Michon dans l'indifférence totale, on apprend sa disparition six mois après son décès, un mot de sport maintenant, résurrection du XV de France, qui inflige une très sévère défaite aux All blacks et, la semaine suivante, aux Wallabies, sous la réforme de Guy Novès, qui refuse la légion d'honneur pour des raisons de désaccord fondamental d'avec le premier sinistre, découverte d'un réseau général, s'étendant jusqu'aux amateurs, de dopage chez les manchots, le prix Pulitzer de la presse revient à la feuille de chou l'Équipe pour son patient travail d'investigation depuis plus de vingt ans dans le milieu mafieux des pousseurs de citrouille, Philippe De Jonckheere, remporte le prix Décembre, pour Une fuite en Égypte, qu'il refuse, en faisant un discours plagiaire de celui de Julien Gracq refusant le prix Goncourt, fortes ventes du livre malgré tout, Éric Chevillard entre à l'Académie Française, tous aux abris, immense rétrospective de Martin Bruneau à Beaubourg, la queue des visiteurs qui se forme dès le matin va jusqu'à la Fontaine aux Innocents, le film la Petite Fille qui sautait sur les genoux de Céline remporte la palme d'or à Cannes, premier film documentaire à remporter cette distinction, son réalisateur refuse d'aller chercher la palme, il a mauvais caractère et refuse de porter un costume, Tracé provisoire de Dominique Pifarély sacré meilleur disque de jazz de l'année 2016 par l'ensemble de la profession, résurrection de Pierre Boulez auquel on confie la direction de la Philharmonie, il ouvre une saison de musique contemporaine, gratuité des places pour les moins de 77 ans, immense succès, salle comble quatre fois par jour, musiciens épuisés, épuisement subit et total des réserves pétrolifères dans le monde, découverte d'un processus de création d'énergie à partir des tempêtes de sable dans le désert et des orages dans le Pacifique Sud, les Aborigènes retrouvent un vieux sortilège et prennent le pouvoir en Australie, sans verser une goutte de sang, les côtes du pays sont désertées, à part quelques réserves de colons comme on appelle désormais les Blancs, les Anglo-Saxons, tout le centre du pays au contraire devient florissant — grâce notamment au perfectionnement de la création d'énergie électrique avec les tempêtes du désert, et d'autres phénomènes propres au désert australien —, immense famine en Amérique du Nord, le Mexique exige des Etats-Unis qu'ils prennent la charge financière la construction d'un mur entre leurs deux pays, le Canada envahit l'Alaska — je trouve que cela sonne bien, même si cela ne sert à rien — les services secrets indiens mettent à exécution un plan de longue date et prennent le contrôle de toutes les informatiques centrales des entreprises privées qui leur ont confié le plus petit développement, pendant les vingt dernières années, une jeune étudiante ivoirienne met au point un procédé de cerf-volant qui permet aux cargos, minéraliers et pétroliers, de naviguer quasiment sans apport énergétique en dehors des ports — le port de Grand Bassam en Côte d'Ivoire, devient le centre mondial de maintenance des cerfs-volants géants, découverte, par une nutritionniste équatorienne, d'un remède exemplaire contre l'obésité à base de maïs et de haricots rouges, un jeune autiste francilien, défie le dernier supercalculateur d'IBM, Watson, aux échecs et remporte les cinq premières parties avec les Blancs en jouant 1.f4 et met en lumière les limites du calculateur en question, la Bird, comme on appelle 1.f4 dans le milieu échiquéen, étant très peu documentée, n'ayant pas accès à de très nombreuses données, l'ordinateur ne parvient pas à transposer et patine, avec les Noirs, pour les mêmes raisons, le jeune autiste obtient systématiquement la nulle en remettant la défense Alekhine au goût du jour, 1.e4 - Cf6, pour les mêmes raisons d'une faible documentation de cette ouverture antédiluvienne, Watson sans les données montre clairement ses limites, nouvel effondrement des cours boursiers à Wall street, un autiste pakistanais, étudiant en informatique, s'engouffrant dans la brèche créée par son homologue francilien, s'introduit dans les systèmes centraux de la Bourse de New York et détruit toutes les données des cours des dix dernières années, faillite de tous les établissements bancaires basant leur spéculation sur le paramétrage de leurs supercalculateurs d'anticipation, nouveaux soulèvements d'abord à Rennes, puis à Nantes et dans tout l'Ouest de la France, la Bretagne tout entière devient une ZAD et c'est tout l'Ouest qui passe à l'autonomie, tentative de putsch militaire à Paris écrasée, mais le gouvernement est contraint à la démission, malgré le premier sinistre martial, suicide du président dépressif, Donald Trump est élu, le reste du monde s'en cogne, il conduit le pays à la faillite et à la famine dans les états du Sud, de la Californie au Texas, un nouveau premier ministre travailliste est élu en Israël et entame immédiatement des pourparlers de paix avec son homologue palestinien. Mort de Sonny Rollins (pourvu que cela n'arrive pas, je ne me le pardonnerai jamais, sans parler de Pierre Michon plus haut).

De toute manière, nulle crainte, je suis nul en anticipation, il n'y a qu'à lire mon récit Et dire que l'an 2000 c'est déjà du passé, pour s'en rendre compte.

Exercice #5 de Henry Carroll : prendre une photo laide de quelque chose de beau : j'imagine que c'est le principe même de ma série des Croûtes dorées. Et l'utilisation de cette série d'images sous la forme d'une exploration à la lampe de poche, dans Apnées.