Montreuil, Fontenay-sous-Bois, le 81 novembre 2013

#153.

Je crois qu'il faudrait que je me méfie de mon nouveau protocole qui consiste à me lever une heure plus tôt qu'à mes habitudes pourtant matinales et de travailler une heure dans le garage avant d'aller travailler, tant je note qu'une fois lancé dans le travail du garage, naturellement, la concentration aidant, je perds toute notion du temps et c'est de plus en plus régulier que je parte trop tard de la maison et que j'arrive un peu plus en retard chaque matin au travail.

A moins que j'ai fini par trouver ici le chemin de l'émancipation. Et si un matin, je décidais, une mauvaise fois pour toutes, de continuer de travailler à ce qui m'importe et de ne plus aller travailler dans l'open space?

Et combien de temps cela prendrait avant que la Très Grande Entreprise s'en rende compte?

Ou est-ce qu'au contraire, plutôt qu'un arrêt brutal et donc plus susceptible d'être voyant, je désertais progressivement jusqu'à passer entièrement inaperçu?