Paris - Lormes, le 19 novembre 2013, Alès, le 11 novembre 2013

#112.

Quand le correcteur orthographique de mon poste de travail souligne en rouge un mot, qui fait pourtant partie du langage courant ou tout du moins de celui de la presse ou de la littérature, je ne parviens jamais à savoir qui voudrait m'interdire cette partie-là du langage, quand le mot est neutre, je pense que la médiocrité du dictionnaire intégré est responsable de ce soulignement indu. Quand le mot est moins neutre, je me pose des questions paranoïaques.

Ainsi le mot sécuritaire.  

Dont je m'amuse à le trouver défini dans l'entreprise douteuse de Wikipedia et repris en exemple dans cette citation

Puisqu’il ne faut surtout pas protéger le salarié dans l’entreprise, on parle de sa sécurité à l’extérieur de son lieu de travail. Il n'est alors plus question que de politiques sécuritaires, de contrôles accrus sur les citoyens, d'attaques contre les immigrés, pour essayer de rassurer des populations que l’on a isolées. — (Motion pour le congrès de Reims du Parti Socialiste, Un monde d’avance; la Gauche décomplexée, 2008)

Mes soupçons seraient-ils si mal orientés? En tout cas en 2008, ils étaient en forme ce jour-là au Parti Pseudo-Socialiste. Décomplexés même.