Fontenay-sous-Bois, le 48 novembre 2013

#108.

Lors d'une réunion tu entends l'expression le trombinoscope qui va bien, que tu traduirais assez librement par l'organigramme imagé des responsabilités du service, puis, sur le petit banc abrité des regards à quelques encablures de ton travail, lisant Don Quichotte tu lis ce genre de phrases:

—Vois-tu bien, Sancho, dit don Quichotte, par Celui-là même au nom duquel tu as juré tout à l'heure, je te jure que tu as l'entendement le plus borné qu'ait jamais eu ni n'a écuyer au monde. Est-il possible que, depuis le temps que tu m'accompagnes, tu n'aies pas remarqué que toutes les choses qui concernent les chevaliers errants semblent chimères, sottises et billevesées, et qu'elles vont sans cesse à rebours ? Non pas qu'il en soit ainsi ; mais c'est qu'il y a toujours parmi nous toute une troupe d'enchanteurs qui changent et transforment nos affaires et les tournent à leur fantaisie et selon l'envie qu'ils ont de nous favoriser ou de nous perdre ; aussi, ce qui te semble à toi être un plat à barbe me paraît être à moi le heaume de Mambrin, et à un autre paraîtra tout autre chose. Et le sage enchanteur qui me favorise a eu la rare précaution de faire en sorte qu'à tous semble être un plat à barbe ce qui est véritablement le heaume de Mambrin ; car, comme il est de si grande valeur, tous viendraient me poursuivre pour me l'enlever ; mais en voyant que ce n'est qu'un plat à barbe, on ne se soucie pas de l'avoir, comme on l'a bien vu avec celui qui a voulu le briser et l'a laissé par terre sans l'emporter ; car, en vérité, s'il l'avait reconnu, il ne l'aurait jamais laissé. Garde-le bien, mon ami, car, pour l'instant, je n'en ai pas besoin ; au contraire, je dois me défaire de toutes ces armes et demeurer tout nu comme à la naissance, s'il me prend la fantaisie, dans ma pénitence, de suivre l'exemple de Roland plutôt que d'Amadis.

que tu ne saurais pas traduire dans une langue habituellement accueillante de trombinoscope qui va bien.

Ce grand écart entre ces deux langues que tu dois parler tous les jours est sûrement responsable des fatigues des journées au travail. Voire de cette espèce de folie propre à qui voudrait maintenir des usages révolus dans un monde contemporain, à qui, en somme, entendrait perpétuer la grande légende des chevaliers errants au sortir du Moyen-Age.