Montreuil, le 53 novembre 2013

#102.

Tels universitaires à la Maison de la radio qui en oublient jusqu'au vouvoiement des autres invités sur le même plateau ou même des journalistes puissance invitante, sans doute que la pratique consanguine des réseaux sociaux creuse un sillon trop profond pour eux.

Soit le mensonge du vouvoiement est perpétué avec une habileté sans faille et d'une certaine façon, connaissant à la fois le vouvoiement factice dans le cadre formel de la Maison de la radio et le tutoiement des mêmes internet, l'auditeur pourra juger de la fausseté étanche de cette médiatisation, soit les lapsus ponctuent le propos et on voit bien comment ce dernier est consanguin, voire amateur.

Il y a malgré tout une certaine beauté à cette énergie médiatrice qui échappe au contrôle de ses propriétaires, parce que c'est bien en propriétaires que puissance invitante et invités agissent et parlent.

Quand je pense que je vouvoie mon meilleur ami. Suis pas près d'être invité à la Maison de la radio pour causer dans le poste.