Le Bouchet de la Lauze, un été 2002

#1.

 

Ce qui me reste des vacances est vite englouti dès que je pénètre dans l'open space, si ce n'est, sans doute, les démangeaisons sur les mollets occasionnés par les piqûres de moustiques cévenols qui, elles sont à l'image de leurs auteurs, persistantes.