A quoi tu penses?

Je rumine. Et je ferai bien d'arrêter, ça va finir par me porter sur l'estomac. En chemin je m'arrête à Bonny-sur-Loire, la sortie pour passer par Neuvy-sur-Loire et sa centrale nucléaire, où j'achète des pommes délicieuses, des rubinettes, je crois bien que c'est la première fois que je mange de cette variété. Et c'est le trognon de l'une d'elles que j'ai dans la main gauche, et la bouche pleine, tandis que je photographie de la main droite la centrale nucléaire.

Cette rubinette a la vertu inescomptée de faire cesser la rumination, j'ai le sentiment que mon estomac, qui n'est donc pas celui d'un ruminant s'habitue avec difficulté à ce régime pommes, soupe et dissociation des viandes et des légumes. Bref l'estomac se plaint beaucoup, on dirait une grève des deux types à la wassingue.

Pensées confuses en face de la centrale nucléaire de Neuvy-sur-Loire, ruminer n'est décidément pas bon.