A quoi tu penses?

Je pense, et c'est idiot, qu'à force de m'asseoir toujours à droite dans le train à l'aller et à gauche au retour, dans le but de prendre en photo la centrale nucélaire de Cosne-sur-Loire, je vais finir par connaître seulement le côté occidental du parcours entre Paris et Clermont-Ferrand. Le train pourrait passer à l'Ouest d'un zoo, d'une cathédrale, d'un champ de colza en fleurs, d'un gazomètre, d'un stade vivement éclairé dans la nuit, je n'en aurais pas conscience puisque je ne prête attention qu'au payasage qui borde l'Ouest des rails; Naturellement je n'ai aucune difficulté à me faire l'applicatiobn d'une vision pareillement parcellaire en toutes choses.